solidarité2_sxc.hu

Le 5 décembre, nous avons célébré, dans le monde, la journée mondiale du bénévolat. Pourquoi prenons-nous le temps de célébrer cette activité propre à tant de personnes valeureuses, courageuses et généreuses ?

 

Tout d’abord afin de promouvoir le travail des bénévoles pour le développement économique et social aussi bien au niveau local, national qu’international. Ensuite pour exprimer notre reconnaissance et notre gratitude pour l’engagement de bénévoles dans de multiples associations, dans nos familles, dans nos églises, dans nos activités sportives, culturelles et politiques.

 

L’état et nos églises ne peuvent pas se passer du bénévolat. Il contribue à créer du lien, à générer une véritable culture de l’entraide et de la gratuité. À donner du sens à nos vies.

Célébrer la journée mondiale du bénévolat c’est nous rappeler chaque jour que des jeunes ou des moins jeunes, que des femmes et des hommes prennent soin des autres, contribuent à rendre le monde meilleur et à donner de son temps pour améliorer la vie des autres.

 

Combien d’élans généreux avons-nous vu germer pendant cette pandémie autour de nous ! Plus que jamais la pertinence du bénévolat nous frappe : oh combien est nécessaire cet engagement pour que la société reste unie dans cette lutte contre cette pandémie. Aider les personnes en précarité, atteintes dans leur santé, vulnérables ou isolées, soutenir les personnes âgées, apporter des repas, créer du lien, rendre visite … tous ces gestes de tendresse qui nous rappellent la nécessité et la beauté du bénévolat.

 

Isabelle Vernet

 

 

Logo : SXC