PhotoEquipePASAJ_web

J’ai rencontré Lorenzo Lanni en fin d’année dernière. Voici quelques retours sur sa formation complémentaire, avant qu’il commence officiellement à l’école professionnelle de Vevey en ce début d’année 2016.

 

Lorenzo Lanni, père de deux adolescentes, est au sein du département 0-15 ans depuis octobre 2014. Pendant ce temps, il a eu l’occasion de voir de près ce qu’est la pastorale de la rue auprès des enfants. Pourtant son expérience dans le domaine du social ne date pas de hier. Ses débuts ont commencés à Caritas Genève au CARE des personnes du quart monde genevois en 1988, puis au MADEP Romand à partir de 1990.

 

Sa présence à PASAJ est récente, puisqu’il est en formation complémentaire dans des écoles professionnelles depuis la rentrée de septembre 2015 et il commencera en  janvier 2016 comme aumônier de l’école professionnelle de Vevey. Ce que Lorenzo apprécie dans l’aumônerie, c’est la gratuité des actions proposées aux apprentis et dans ce qui se vit lors des rencontres.

 

Lorenzo a une facilité à entrer en contact avec l’autre, ce lui facilite la tâche, que ce soit dans l’aumônerie des écoles professionnelles ou dans la rue auprès des enfants avec le MADEP. C’est un homme qui observe et sait s’adapter pour mieux entamer un dialogue avec son prochain. Ces dons sont un cadeau qui porte déjà des fruits. Les gens dans la rue le reconnaissent et sont ravis de le voir, car les liens qui se sont formés sont forts.  

 

Lorenzo est quelqu’un qui va droit au but, cette détermination à offrir une oreille tendue et être un soutien moral pour autrui m’inspire. Dieu a distribué des talents et Lorenzo les met au service de l’autre.

 

Quand je lui demande qui est la personne qui le touche le plus actuellement, il me répond : « Le Pape François ». Sa facilité de contact avec le monde l’inspire. Il n’y a rien de compliqué chez notre pape, il s’exprime d’une manière que tout le monde puisse l’entendre. Mais cela n’étonne guère, un jésuite a cette légèreté si reconnue.

 

Actuellement, la mission de Lorenzo consiste à accumuler le plus d’informations concernant le domaine de l’aumônerie, car le mois de janvier approche de toute vitesse. Je lui souhaite un bon début dans l’aumônerie de l’école professionnelle à Vevey et j’espère qu’il va vite y prendre beaucoup de plaisir.

 

Alain Ulrich