Desert Night

Il y a un très méchant virus qui sévit en ce moment. Il s’appelle le péché. Celui-là ne vient pas de Chine et il frappe même en dehors de l’hiver.

Si vous voulez éviter d’être contaminé ou en limiter les effets, l’Église vous propose d’entrer en quarantaine. Ça a commencé hier ! … Quarante jours pour que le vaccin de la prière, de l’aumône et de la pénitence nous permet d’être sauvés dans la résurrection du Sauveur de tous les Hommes à Pâques.

 

Contre-indication : abus de réseaux sociaux, mollesse, flemme spirituelle.

Remède :  impuissant face à ceux qui pensent qu’ils ne seront jamais atteints ou qu’ils guériront tout seuls.

Facilitateurs :

  • Lutter entre frères et sœurs par la prière commune.
  • Jeûne de paroles blessantes : que tes lèvres ne prononcent que des paroles de bénédiction.
  • Jeûne de critiques et de médisances : bienveillance et miséricorde doivent habiter ton âme.
  • Jeûne de mécontentement : que douceur et patience deviennent tes compagnes de chaque jour.
  • Jeûne de ressentiment : que ton cœur cultive la gratitude.
  • Jeûne de rancune : que le pardon ouvre toutes les portes qui t’ont été fermées.
  • Jeûne d’égoïsme : que la compassion et la charité fleurissent à chacun de tes pas.
  • Jeûne de pessimisme : que l’espérance ne quitte jamais ton esprit.
  • Jeûne de préoccupations et d’inquiétudes inutiles : que règne en toi la confiance en Dieu.
  • Jeûne d’occupations superficielles : que la prière emplisse tes journées.
  • Jeûne de paroles futiles : que le silence et l’écoute t’aident à entendre en toi le souffle de l’Esprit Saint.

 

Bon et fructueux Carême 2020 et on se retrouve à la Montée vers Pâques à Orbe !

 

Jérémie Favre

 

Logo : Canva