www.morguefile.com_nazka2002_taic hi

Au début de l’été, tout le monde se réjouissait de partir.  Partir, fermer la porte, oublier, quitter, s’en aller, se délester. C’est plus difficile que l’on ne le croit de laisser ce qui nous alourdit. Or, plus nous arrivons à nous détacher des liens qui nous relient ici, de ce qui nous encombre, plus nous reviendrons sereins et prêts pour une nouvelle année.

L’été c’est aussi une occasion unique de pratiquer l’hospitalité. Se dépouiller de nos habitudes pour être disponible, pour un service, pour une rencontre, pour un sourire.  L’hospitalité est cet acte d’accueil pour les étrangers et les visiteurs. L’hospitalité, c’est laisser rentrer l’autre chez soi, ou bien, se rendre chez l’autre. C’est une manière d’être, qui nous oblige à sortir de nous-mêmes, c’est devenir réellement attentif à l’autre, à ses joies, ses peines, sa façon de vivre. L’hospitalité, c’est nous permettre d’offrir un accueil inconditionnel à l’autre.

C’est en ouvrant son cœur et son esprit à l’étranger que l’on pourra apprendre de nouvelles choses, c’est en étant au service de l’autre que nous parviendrons à faire fondre nos préjugés, c’est en aidant que nous pourrons être profondément heureux. « N’oubliez pas l’hospitalité : elle a permis à certains, sans le savoir, de recevoir chez eux des anges ». (St Matthieu- 13,2)

 

Aumônière à l’Ecole hôtelière de Lausanne, je rencontre chaque jour des étudiants qui découvrent ce monde de « l’hospitality business » et qui mettent en pratique ces valeurs essentielles que sont l’accueil, le service, le fait d’être à l’écoute, d’être attentif aux besoins du client, d’aider l’autre, d’être cordial, convivial… toutes ces qualités qui sont le centre même de l’hospitalité.

 

A tous une belle fin d’été, riche en rencontres fructueuses.

 

Isabelle Vernet, aumônière de l’EHL.

 

Logo : Morguefile

 

Article paru dans le 24h