IMG_1938_2

Le but du Carrefour jeunesse, organisé par la Plateforme romande (rassemblement des pastorales jeunesses cantonales) est de donner l’opportunité aux divers acteurs impliqués en pastorale jeunesse de se rassembler. Que ce soit des personnes engagées dans un des divers mouvements laïcs, des jeunes impliqués dans l’animation de catéchisme ou de groupe de jeunes dans leur paroisse ou des agents pastoraux actifs dans les différents milieux étudiants et paroissiaux, la journée avait pour but de leur permettre d’échanger entre eux et de faire entendre leur voix auprès de Mgr. Alain De Raemy, évêque responsable de la jeunesse en Suisse romande. Le Carrefour a porté une attention particulière au thème « les jeunes, la foi et le discernement des vocations », choisi par le pape François pour le prochain synode et qui concerne de près tous les acteurs invités.

 

La première édition s’est déroulée le 30 septembre dernier à l’espace Dickens de Lausanne. Une cinquantaine de jeunes ont répondu présent, provenant de milieux variés: des responsables des mouvements Focolari et Opus Dei, aux aumôniers universitaires en passant par des jeunes qui ont lancé des festivals comme Theomania et Open Sky, la diversité des profils présents dans la salle promettait une journée de partages riches et intenses.

 

La rencontre a commencé par un temps de prière, pendant lequel les participants ont réfléchi sur l’unité qui se trouve dans leur mission commune auprès des jeunes, malgré la multitude de contextes, insertions pastorales, charismes et couleurs spirituelles. Mgr Alain a ensuite donné quelques informations générales concernant le synode: son origine, les différents types, ainsi que la procédure selon laquelle chaque synode est organisé. Il a poursuivi sa réflexion en soulevant les points principaux du document préparatoire du présent synode et en commentant les deux questionnaires publiés par Rome, le premier ayant récolté une centaine de réponses en Suisse, dont une quarantaine provenant de Romandie, le second étant toujours disponible en ligne. Ces deux questionnaires serviront de base pour un deuxième document préparatoire qui sortira peu avant le synode, prévu en octobre 2018. 

 

IMG_1960_2Après ce temps initial, les participants ont pu réfléchir en petits groupes sur trois thèmes spécifiques: être disciple, être en mission et une Eglise jeune et unie. Pendant la pause de midi, chacun a pu visiter la dizaine de stands qui mettaient en avant divers projets pastoraux pour les jeunes en Suisse romande: des festivals, des groupes de jeunes, des camps et pèlerinages, des parcours de formation, et bien d’autres propositions. Ce fut un temps d’échange très riche pendant lequel les acteurs présents ont pu partager leurs expériences, leurs « trucs » pour un projet réussi, prendre contact pour des collaborations futures, ou pour qu’un responsable puisse participer avec ses jeunes à la prochaine édition de tel ou tel évènement.

 

La journée a continué avec une table ronde entre l’évêque et cinq jeunes représentants de cantons et milieux pastoraux différents sur l’impact des JMJ et les enjeux de la communication dans la promotion des évènements de la pastorale jeunesse. Finalement, la journée a été conclue par une messe, après laquelle chacun a pu mettre un point final aux derniers échanges informels sur les questions brûlantes restées en suspens. Jusqu’au 17 novembre 2018, date à laquelle les échanges reprendront à l’occasion du prochain Carrefour Jeunesse Romand.  

 

Vicky et Sébastien