dav

L’éditeur français Valorémis (dont le CIDOC détient déjà quelques réalisations) est spécialisé dans les jeux pédagogiques avec un axe fort sur l’éducation et le relationnel. Valorémis évoluant sur un terreau laïc, la religion ne fait pas directement partie des questions abordées dans les différents jeux proposés, mais cela n’en rend pour autant pas inintéressantes ses réalisations. Ainsi, un de leurs derniers jeux consiste en un simple jeu de cartes intitulé Moi & l’empathie, questions de perceptions .

 

L’objectif de ce jeu est très simple : mieux comprendre l’autre – son vis-à-vis – au travers de 90 questions ouvertes, dont on peut voir un échantillonnage ci-contre. Par exemple : « S’identifier à quelqu’un. Est-ce dangereux ou pas? Explique ta réponse. » .

A travers ce jeu, Valorémis souhaite mettre en valeur l’empathie, autrement dit la faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui, de percevoir ce qu’il ressent (définition tirée du Larousse.fr).

 

Ce jeu laisse beaucoup de place à la capacité individuelle à argumenter et peut-être utilisé aussi bien en petits qu’en grands groupes. Les participants peuvent évaluer leur accord avec les idées exprimées par la personne qui a répondu à la question tirée au sort au travers d’un vote oui / non.

 

Ce jeu très intéressant sur le plan de la maturité relationnelle s’adresse évidemment avant tout aux jeunes et aux adultes.

 

Il est dès à présent à votre disposition au CIDOC et vous pouvez consulter la notice correspondante sur notre catalogue en ligne.

 

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

 

Source et image : CIDOC