venezvoir

… un livre décapant! Mais c’est toujours le cas avec André Myre, un bibliste québécois au parcours très original, puisqu’il a enseigné à la faculté de théologie de l’Université de Montréal au Québec, été ordonné prêtre, puis s’est marié et a donc dû quitter ce milieu ecclésial et théologique. Ce cheminement heurté l’a bien naturellement questionné par rapport à la personne du Christ, qu’il préfère nommer Jésus de Nazareth.

 

Bien évidemment, on a le droit d’être en désaccord avec sa lecture et ses partis pris, mais n’empêche, lire un André Myre, c’est être certain d’être désarçonné! Au CIDOC nous avons trois livres récents de sa part : « Lui » (disponible dans notre catalogue ici) qui est une relecture moderne de l’Evangile de Marc situé dans le Montréal de nos jours, une présentation de la Source Q (voir ici) ainsi qu’une réinterprétation exégétique de l’Evangile de Jean intitulée « Crois-tu ça? » (par ici).

Dans sa dernière publication en date, « Venez voir Jésus de Nazareth » (disponible ici), André Myre reprend ce que nous savons de Jésus à travers les paroles qu’il a prononcées et que l’on peut déceler dans les 4 Evangiles ainsi que la source Q. Son hypothèse de lecture, assumée, le conduit à considérer que Jésus, pour être bien compris, est d’abord un Galiléen, provenant d’une région pauvre et méprisée et qu’il critiquait de façon radicale un système à la fois religieux et politique qui a donc voulu l’écraser. Pour en savoir plus…eh bien venez ouvrir le livre chez nous !

 

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

 

Source : CIDOC