jesuisla affiche

Qui n’a pas délaissé ses amis ou ses parents pour répondre à un message reçu sur son portable ? Qui n’a pas rêvé de voyage grâce à une photo surprenante ? Après La Famille Bélier, le réalisateur Eric Lartigeau nous offre une belle comédie contemporaine. Présentation par Magali Van Reeth de Signis.

 

 

 

L’histoire

Stéphane est chef cuisinier et propriétaire d’une auberge dans le pays basque, hérité de son père et où il a gardé, sans trop y faire attention, tout le décor. Mais à quoi fait vraiment attention cet homme accroché à son téléphone portable, les yeux rivés sur son écran et qui envoie des messages en pleine nuit ? A une correspondante inconnue et coréenne, Soo, qui lui parle de cerisiers en fleur.

 

Tout aux délices de cette nouvelle rencontre, il délaisse sa famille et son entourage, dont la délicieuse Blanche Gardin en retardataire compulsive, et ses fils déjà adultes dont il connaît si peu la vie personnelle. Une rentrée d’argent inattendue va le décider à partir en Corée pour voir les cerisiers en fleurs et bien sûr rencontrer  »son amie instagram ».

Comme souvent dans les voyages, l’imprévu et l’exotisme sont au rendez-vous et c’est avec humour – mais jesuisla 1aussi un brin de poésie – que le réalisateur accompagne Stéphane dans ses déambulations en territoire inconnu et presque hostile quand on maîtrise pas les codes sociaux en vigueur . En somme, dans le monde réel comme dans le monde virtuel, il y a une étiquette à respecter dont on n’a pas toujours le mode d’emploi.

 

 

 

Errance à l’aéroport

Le passage le plus réussi est sans doute celui de la longue errance de Stéphane dans un aéroport international. Pendant plusieurs jours, il promène sa valise, son attente et ses doutes entre les restaurants, les agents de nettoyage ou de sécurité, les couloirs interminables et les bancs inconfortables. Il fait des rencontres malgré le handicap d’une langue commune et, au delà des situations comiques que cela génère, en arrière-plan défilent discrètement les signes d’une plus triste réalité : sans-papiers condamnés à errer sans fin dans une zone de non-droit, chariot débordant de sacs plastiques contenant les effets de toute une vie…

 

Alain Chabat est de tous les plans, convaincant en sexagénaire amoureux perdu dans une brume virtuelle, sourire énigmatique aux lèvres et présence physique aussi chaleureuse que monumentale. Chevelure et barbe grisonnantes, la naïveté de son personnage séduit des milliers de  »d’abonnés » sur son compte et charme les vrais passants amusés par son histoire.jesuisla 2

 

Autour des réseaux sociaux qui savent si bien nous ensorceler, la magie du cinéma, la découverte d’un autre monde et un formidable acteur font de cette nouvelle comédie d’Eric Lartigeau une savoureuse réussite.

 

Magali Van Reeth

 

 

Source et images : Signis