Photo028-full

Etre à l’écoute

Parler de vocation, c’est souvent se représenter une voix de l’extérieur (Dieu) qui nous appelle à une conversion et nous invite à nous mettre au service de Dieu et de l’Eglise. Selon le frère Jean-Claude Lavigne , dominicain, « la vocation apparaît plutôt comme un appel intérieur à aller vers soi-même comme il est écrit dans le livre du Cantique des cantiques (2,10), à rejoindre notre vérité profonde là où Dieu attend et où nous conduit un faisceau de sentiers ouverts par la vie, la famille, l’éducation, les expériences…« .

 

Il n’est pas facile, sous la pression des multiples sollicitations de la vie ordinaire, de repérer ce qui constitue ce socle sur lequel bâtir une vie, d’autant plus que celui-ci est souvent entrelacé de nombreuses dimensions ambigües. Il y a là un vrai travail spirituel qui requiert bien souvent l’aide de quelqu’un qui permet de ne pas rester à la superficie de nos vies et de poser des actes volontaristes qui se révéleront avec le temps comme des illusions ou des contradictions profondes avec ce qu’est chacun (par exemple sur le plan de la sexualité).

 

 

En parler avec d’autres

 Plusieurs communautés religieuses proposent à des jeunes de discerner leurs vocations et de réfléchir concrètement à la vie religieuse et presbytérale.

 

En Suisse, le Centre Romand des Vocations (CRV –  www.vocations.ch) et d’autres organismes proposent depuis longtemps déjà divers types d’accompagnement :

– chaque année, des « Camps voc’  » du CRV, dans différents coins de la Romandie, pour les enfants et les jeunes, de 8 à 20 ans ;

– des accompagnements individuels. Au Centre Romand des Vocations, deux personnes sont disponibles pour t’accompagner sur ce chemin de discernement :  Abbé Pierre-Yves Maillard ( py.maillard@bluewin.ch; 078 842 69 93) et  Sœur Jeanne-Marie d’Ambly ( jmambly@lapelouse.ch; 079 857 07 62) ;

– et encore les prêtres, les agents pastoraux, les animateurs jeunesse et ceux qui sont engagés dans ta paroisse qui peuvent t’accompagner sur les premières étapes de ce chemin ;

– des journées, des week-ends et des camps de découverte de la vie monastique organisés par les monastères de la région (Abbaye d’Haute-Rive, La Pelouse, Montorge, etc.) . Les informations sur ces activités paraissent régulièrement sur pasaj.ch

 

N’hésite pas à faire appel à ces lieux et à ces personnes. Discerner sa vocation est une belle aventure qui s’accompagne et se partage.

 Il t'apelle-2-3-4 Il t'apelle-5-6-1