Beach with yellow sand and wood

Voilà une petite histoire librement adaptée d’un poème d’Ademar De Barros, un poète brésilien.

 

Une personne à l’aurore de sa vie fait un songe dans lequel elle revoit tous les éléments importants de la vie.

 

Dans son rêve, elle marche à côté du Seigneur sur une plage, refaisant pas à pas les jours de sa vie. Sa vie n’ayant pas été un long fleuve tranquille, elle revoit tous les événements positifs ; son mariage, la naissance de ses enfants, leur mariage,…  mais aussi les événements négatifs ; la mort de ses parents, la mort brutale d’un de ses enfants, la dépression qui s’en est suivi, …

 

En regardant les traces de pas dans le sable, elle se rend alors compte que durant les moments les plus difficiles, il n’y a plus deux traces de pas, mais une seule.  Alors elle demande au Seigneur, interloquée :

 

Mais Seigneur, où étais-tu quand je traversais ces moments difficiles ? Ne nous avais-tu pas promis que tu serais avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps ?

 

Le Seigneur la rassure alors, en lui disant : Mais pourquoi douter mon enfant ? La promesse que j’ai faite, je l’ai toujours tenu, je la tiens encore et je la tiendrais toujours. Les moments où tu ne vois plus qu’une seule trace, c’est les moments où tu n’avais plus la force de continuer à marcher et où je te portais…