rire_stockvaultNet

Un jour, quelqu’un demanda au curé d’Ars (1786-1859) :

 

« Monsieur le curé, pourquoi donc, quand vous priez, vous entend-on à peine alors que, quand vous prêchez, vous parlez si fort ?

– C’est que quand je prêche, je parle souvent à des sourds ou à des gens qui dorment, mais quand je prie, j’ai affaire au Bon Dieu et le Bon Dieu n’est pas sourd ! »

 

(Authentique) 

 

 

Source : « Dieu est humour », de Marie-Ange Pompignoli et Bernard Peyrous, Editions de l’Emmanuel (2007)