Robert Powell ds Jésus

Lorsque je pense à l’apparence de Jésus, je ne peux m’empêcher de voir spontanément les images des films où il est représenté. Mais, est-ce que Jésus avait vraiment des cheveux longs lorsqu’il se promenait en Galilée? Regardons quelques arguments autour de cette question. Avec Interbible.

 

 

Un Jésus aux cheveux courts

Dans la lettre aux Corinthiens, Paul exhorte les hommes à porter les cheveux courts et les femmes à porter les cheveux longs : « La nature elle-même vous enseigne qu’il est indécent pour l’homme de porter les cheveux longs, alors que pour la femme c’est 1 Catacombe de Priscilla, 2e-3e siècle, Romeune gloire? Car déjà sa chevelure l’habille. » (1 Co 1,14-15) Évidemment cette citation ne parle pas de Jésus, mais elle indique que pour Paul et ses destinataires corinthiens, les cheveux courts étaient vus comme une norme naturelle pour les hommes.

Un autre argument en faveur des cheveux courts de Jésus se trouve dans les premières représentations de l’art chrétien. En effet, dès premières images de Jésus, il ne porte pas les cheveux longs. En fait, au cours des premiers siècles, on le dépeint comme un jeune homme imberbe aux cheveux courts et bouclés. L’image de loin la plus fréquente pour représenter le Christ est un berger portant un agneau.

 

 

Un Jésus aux cheveux longs

Contrairement aux normes gréco-romaines masculines énoncées par Paul dans sa lettre aux Corinthiens, traditionnellement, la culture juive n’avait aucun problème avec les cheveux longs pour les hommes. Au contraire, dans les récits bibliques, les longs cheveux sont associés à la force et la masculinité comme dans le récit de Samson. C’est lorsqu’on lui coupe les cheveux qu’il perd toute sa force (Jg 16,19). Samson était un, nazir, c’est-à-dire une personne qui s’est consacrée à Dieu. Un des signes du naziréat est de ne pas se couper les cheveux (Nb 6,1-12). Ceux-ci étaient vus comme un symbole de la force vitale donnée par Dieu. Mais Jésus n’était pas un nazir puisqu’il buvait du vin, ce qui leur était interdit.

 

Contrairement à l’art gréco-romain, on retrouve dans l’art chrétien de l’orient des représentations d’un Jésus barbu, aux cheveux longs. Ces représentations donneront le « Christ pantocrator » cher à la tradition orthodoxe.2 Catacombe de Priscilla, 2e-3e siècle, Rome

Au final, personne ne sait si Jésus avait les cheveux longs. Les représentations modernes sont revenues au look sémitique de la barbe et des cheveux longs. Mais en fait, les textes bibliques ne se préoccupent pas de cette question puisqu’elle est bien secondaire.

 

Sébastien Doane, doctorant

 

Source : Interbible