Lionel Girard

T’es qui ?

Lionel, 49 ans, nouveau prêtre du diocèse de Sion.

 

Tu t’engages où ?

Vicaire à la Cathédrale de Sion, assurant également un 20% au sein de  l’aumônerie de l’hôpital de Sion.

 

Lionel, l’Eglise de demain sera… ?

… ce qu’on en fait à la mesure de notre réponse aux sollicitations de  l’Esprit.

 

Tu viens d’être ordonné prêtre (le 29 mai à Sion). Qu’est-ce que cela change en toi ?

J’espère déjà une plus profonde configuration au Christ. Sinon c’est la prolongation de mon chemin, ce n’est pas un autre chemin.

 

Et avant le séminaire, que faisais- tu ?

J’ai fait pas mal de choses ! Du développement touristique, hôtelier  notamment. J’ai aussi travaillé pour un grand vigneron dans le domaine de l’oenotourisme : accueil d’initiatives, organisation d’événements, etc.

 

Tu viens de terminer tes études universitaires de théologie.

Qu’as-tu préféré dans ces études et que t’ont-elles apporté ? Je crois que ce qui a le plus compté pour moi, c’est la formulation, par nos maîtres, de la cohérence fondamentale de Dieu et de son invitation à notre propre cohérence avec Lui. A chaque fois, ils ont su formuler ce que je devinais mais que je ne parvenais pas à préciser avec des mots clairs.

 

Quel serait ton rêve pour la pastorale, en arrivant au service d’une paroisse ?

Mon rêve serait que l’on communie ensemble à cette même découverte qui transforme la vie : Dieu n’est pas une idée, Dieu n’est pas une contrainte, Dieu est celui qui permet de vivre véritablement et de manière profondément heureuse.

 

Que dirais-tu aux jeunes qui hésitent à s’engager au séminaire pour devenir prêtres, eux aussi ?

Osez ! Venez, voyez, et osez franchir ce pas. Je comprends que cela puisse paraître difficile, incongru, hors du temps, mais osez ! Vous ne serez pas déçus…

 

 

Vincent Lafargue, paru dans Paroisses Vivantes

logoStAugustin