5_Misericordia_samedi_veillée

Les JMJ en quelques chiffres, histoire de donner un peu le tournis :

  • Plus de 50h de bus et plus de 4000km.
  • 15 jours, du 15 juillet au 1er août 2016.
  • 18 jeunes de Nyon, 400 de Suisse Romande, 900 de Suisse, 2,5 millions de 187 pays (sur un total de 194 !)
  • Trois temps forts pour ces 31èmes journées mondiales de la jeunesse 2016:

 

 

Dachau, camp de concentration

À l’aller, arrêt à Dachau, 2ème plus grand camp de concentration d’Allemagne. La Pologne a perdu plus de 6000 prêtres, morts dans ce camp. Pour les jeunes c’était l’occasion d’être confrontés à cette réalité du pays hôte des JMJ. La messe célébrée dans la chapelle au centre de la place du camp a été le point fort clôturant cette visite, amenant de la lumière dans les ténèbres du passés.

Messe célébrée au camp de Dachau JMJ 2016

 

 

Semaine en diocèse

Attendus à 22h, c’est finalement à 2h du matin que les bus sont arrivés à Slupsk, notre paroisse d’accueil au nord de la Pologne dans le diocèse de Koszalin. Malgré l’attente, les familles nous ont reçus avec joie et ont tenus à nous ouvrir leur cuisine pour un repas copieux, premier d’une longue série.

Après cette première semaine de découvertes, de célébrations et de moments de partages, départ pour 12h de bus direction Cracovie avec deux arrêts: un magnifique temps de témoignage suivi d’une veillée d’adoration, de confessions et de prières; puis une messe à Czestochowa dans le monastère Jasna Góra, le plus visité de Pologne pour sa célèbre icône de la Madone noire.

 

 

Les JMJ à Cracovie

4_Bonia_foule

Festival de drapeaux colorés sur la place de Blonia

3_Blonia_suisse

un « petit » drapeau Suisse porté par les 400 suisse romands, sur la place de Blonia

La 2ème semaine marque le début des JMJ proprement dites: partout dans les rues, les groupes de pèlerins se déplacent et se saluent avec des drapeaux et des chants aux couleurs de leur pays. Ambiance bon enfant. Les matins sont consacrés aux enseignements, les après-midis au festival de la jeunesse: 50 lieux dans la ville avec concerts, conférences, prières et même un quartier «des vocations» avec présentations des communautés du monde entier ! Les soirées au parc Blonia où tous les jeunes se rassemblaient pour les célébrations avec notre Pape François préfiguraient l’ambiance de la veillée et la messe du dimanche matin, point d’orgue des JMJ. Samedi, après trois heures de marche sous un soleil de plomb, les 2,5 millions de pèlerins arrivent à Campus Misericordiae où ils s’installent pour le week-end. Les prières, chants, célébrations, rires, vécus en communion avec le monde entier resteront gravés dans nos cœurs. Claire, l’une des jeunes du groupe de Nyon dira «nous sommes arrivés de tous les continents avec nos drapeaux. Il y a une convergence dans la foi. À la fin de la messe, chacun repart chez lui pour partager un message de la Bonne Nouvelle».

2_Blonia_accueil_pape

Avec en tête l’exhortation du Pape: «Les JMJ commencent maintenant», les jeunes embarquent pour 25h de bus qui les ramènent en Suisse, fatigués, mais heureux et renforcés dans leur foi. Nous sommes prêts et motivés pour les prochaines JMJ Suisse Romande organisée à Nyon le 5 mars 2017, les JMJ Suisse à Fribourg en 2018 et les JMJ internationales en 2019 à Panama !

5_Misericordia_samedi_veillée

Veillée du samedi à Campus Misericordiae avec 2,5 millions de jeunes !

 

Stéphane Ernst

 

http://www.jmj.ch/

 

 

Témoignages

«La joie, le partage et la patience ont été les bienfaits de tous ces moments de rencontre durant mes premiers JMJ – Joël»

«Le partage d’un amour fraternel à l’échelle mondiale donne une force précieuse et un espoir inestimable aux jeunes d’aujourd’hui et au monde de demain. – Thomas»

«C’était très touchant de rencontrer autant de jeunes chrétiens du monde entier désirant vivre de leur foi et redonner un peu plus d’humanité à nos sociétés. – Claire»

«Si une chose peut bien rassembler les gens malgré les barrières sociales, culturelles, linguistiques, économiques et physique, c’est bien le Christ. – Guillaume»