Article-Neuchâtel-Hopen-1

Le synode des jeunes qui s’est déroulé à Rome du 3 au 28 octobre 2018, commence déjà à donner les premiers fruits ! Les jeunes de la Suisse Romande se sont retrouvés à Neuchâtel vendredi soir le 23 novembre à l’écoute de Mgr Alain de Raemy, évêque des jeunes. La grande Basilique « rouge » de Notre-Dame, où les jeunes ont été accueillis a immédiatement  impressionné les participants, d’abord pour sa beauté et ensuite pour son arrangement « concert ». La soirée était vraiment bien organisée par l’équipe de Neuchâtel (je ne connais pas leurs prénoms), une première intervention de l’évêque et ensuite un moment de musique animé par le groupe Hopen.

 

Des adultes, des paroissiens et des accompagnateurs des jeunes étaient aussi présents à l’écoute de l’évêque, car comme l’a précisé Mgr De Raemy, le synode signifie « faire route ensemble », « marcher ensemble », et c’est justement ce que les 267 pères synodaux ont fait à Rome. Marcher ensemble, mais pour la première fois, avec les jeunes. Chaque semaine pendant le synode il y avait une grande thématique, qui cherchait à guider les intervenants. Tout d’abord, les participants du synode ont essayé d’identifier la façon d’être jeunes aujourd’hui et surtout comment mieux les comprendre et les écouter. Ils se sont ensuite concentrés sur le meilleur procédé d’interpréter le résultat ressorti. La dernière semaine la question était plutôt « Qu’est-ce qu’il faut faire maintenant ? », donc comment agir. En répondant justement à cette dernière question, posée aussi par une jeune de la soirée, l’évêque invite les jeunes à participer à tous les évènements et rencontres que l’Eglise leur propose. Il faut qu’ils trouvent eux-mêmes ce que Jésus leur propose, ce que Jésus leur demande : « Il faut comprendre ce qu’est (ou quelle est nôtre) la vocation ».  Mgr de Raemy insiste aussi sur le fait que le chemin est à découvrir, car la vie n’est pas tracée. Il termine son discours en nous rappelant qu’on est avec Jésus ou 100% ou rien du tout !

 

La deuxième partie de la soirée a vu la Basilique comme lieu de fête et de louange animée par la musique pop et dynamique de groupe HOPEN ( http://hopen-music.com/). Quatre jeunes frères de Lyon (France) ont décidé désormais depuis quatre ans, de mettre leur énergie et leur talent dans une mission qui fait danser et prier les jeunes. Le groupe est très connu pas seulement pour ce concert, mais aussi grâce au profond témoignage de la joie d’être aimés de Dieu et d’être porteurs d’espoir !

 

Plusieurs groupes de jeunes du canton Vaud ont participé à la soirée et au témoignage de l’évêque et du groupe HOPEN avec l’énergie et la joie de pouvoir partager avec les autres ce qu’ils ont reçu. Ils se donnent rendez-vous pour continuer à marcher ensemble pour la Montée vers Pâques 2019 qui cette année est préparée par les jeunes de l’UP La Venoge – L’Aubonne (http://www.pasaj.ch/mvp2019/ ).

 

Marija Minarski