fatima affiche

Un film sur Notre-Dame de Fatima devrait sortir dans les salles de cinéma aux États-Unis en avril, si tout va bien. La bande-annonce officielle est déjà disponible (voir en bas de l’article).

 

 

 

Le film

Fatima raconte l’histoire vraie de trois enfants du Portugal rural en 1917, Lucia dos Santos et ses cousins Francisco et Jacinta Marto, qui ont vécu les apparitions d’une « belle dame » finalement identifiée comme Marie, la mère de Dieu.

 

L’un des principaux messages reçus était un appel à prier pour la paix. À l’époque, la Première Guerre mondiale faisait rage et les gens s’entretuaient en grand nombre. Les enfants ont transmis le message de la Vierge Marie pour qu’ils se détournent du mal et reviennent à Dieu afin de guérir leur terre.

 

Comme le révèle la bande-annonce, les enfants ont souffert de nombreuses épreuves à cause de leurs visions. Ils ont été accusés de mentir aussi bien par leurs parents que par les autorités de l’Église, et ont même été mis en garde à vue par la police. Cependant, bon nombre de leurs voisins croit à la véracité de leur témoignage, tout comme des milliers de pèlerins qui viennent à Fatima dans l’espoir d’assister à un miracle.

 

« Ce film a été réalisé pour être diffusé dans les médias grand public », a déclaré la productrice Natasha Howes. « La principale source d’inspiration du film a été les mémoires de Sœur Lucie, qui décrivent en détail ses expériences et ses relations, de son point de vue », a-t-elle ajouté.

 

« Présenter une communauté de gens ayant l’air portugais a été crucial pour la précision historique du film », a-t-elle expliqué. « La majorité des acteurs qui apparaissent dans le film sont originaires du Portugal, notamment Lucia Moniz (Maria, la mère de Lucia) et Joaquim de Almeida (le père Ferreira), qui sont reconnus au niveau international ». Le film a été entièrement tourné au Portugal.

 

Le film original de Fatima, Le Miracle de Fatima, a été réalisé en 1952. Une autre version, Le 13e jour, est sortie en 2009, également produite par Howes.

 

 

 

Source et images : Signis