songe joseph

Dans la Bible, les songes visent à préciser les projets de Dieu.

«Dieu parla à Israël dans une vision nocturne. Il dit : “Jacob ! Jacob !” Il répondit : “Me voici.” Dieu reprit : “Je suis Dieu, le Dieu de ton père. Ne crains pas de descendre en Égypte, car là-bas je ferai de toi une grande nation”» (Genèse 46, 2-4).

 

Les Évangiles ne rapportent que le songe de Joseph (Matthieu 1, 20). Ce rêve du père nourricier vise à le guider dans sa mission. Joseph est visité par un ange à trois reprises. Dans sa première intervention, l’ange reprend les articles essentiels de la foi en l’Incarnation. «Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : “Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit saint ; elle enfantera un fils et tu lui donneras le nom de Jésus car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés” (Matthieu 1, 21-22).»

 

Le deuxième et le troisième songe soudent la destinée du peuple d’Israël sauvé d’Égypte avec la naissance de Jésus. Le songe associe le départ pour l’Égypte de la Sainte Famille pour survivre – comme le peuple au temps de Joseph, fils de Jacob (Genèse 46) –, puis le retour d’Égypte de Jésus en Terre promise évoquant celui du peuple guidé par Moïse.

 

Joseph comprend qu’accueillir Jésus, c’est accueillir le Salut promis. «Après leur départ, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : “Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr.”» (Matthieu 2,13). Le troisième songe prolonge le deuxième. « Après la mort d’Hérode, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph en Égypte et lui dit : “Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère et pars pour le pays d’Israël, car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l’enfant” » (Matthieu 2, 19-22). Les juifs s’inquiétaient de la manière dont le Seigneur se rendrait présent. En se faisant pleinement homme, Jésus unit Dieu à l’humanité, pour toujours.

 

Sébastien Antoni

 

Source : Croire.com