CGNlacLém_oct'13_6658

Après le Synode des évêques sur la famille, le Pape François convoque un Synode sur « les jeunes, la foi et le discernement », en octobre 2018. Pour préparer cette rencontre, le Pape a adressé une lettre aux jeunes, ainsi qu’un document préparatoire. Je désirais vous partager quelques extraits de cette lettre.

Tout d’abord, en se référant à l’invitation que Dieu fait à Abraham de « quitter son pays » (Gn 12), il invite les jeunes à se « lancer vers un futur non connu mais porteur de réalisations certaines ».

 

Le Pape François explique que le sens de « quitter son pays », ne doit pas être perçu comme une incitation à s’éloigner de ses proches, mais plutôt comme une « provocation », un appel à bâtir un nouveau monde et « une société plus juste et fraternelle ». Car comme le Pape François a pu le vérifier lors de la dernière Journée Mondiale de la Jeunesse à Cracovie, le cœur des jeunes « ne supporte pas l’injustice et ne peut se plier à la culture du déchet, ni céder à la globalisation de l’indifférence ».

Pour aider les jeunes à la construction de ce monde meilleur, qui ne peut se bâtir que grâce à leur « désir de changement et à leur générosité », il rappelle « qu’il est important de se laisser accompagner par Dieu, et de pouvoir ainsi discerner quel projet il a pour nos vies ».

 

Chers jeunes, je me joins à cette invitation du Pape François : faites entendre à l’Eglise « vos voix, votre sensibilité, votre foi, vos doutes et vos critiques ! ». Ce n’est qu’avec vous que nous pourrons bâtir un monde avec plus humanité.

 

Roberto de Col paru dans le 24h il y a quelques jours)