photo flo

L’eau tremble dans la coupe

où le ciel s’agenouille

 

Pâques à l’instant

dans l’opacité du monde

 

on se tait

sous l’offrande de lumière

 

les mains levées

vers ce fruit tardif

 

qui délivre enfin

l’aurore

 

Francine Carrilo

(A Fleur de Visage – Edition Ouverture-)