Rabindranath tagore

Le mois passé nous avons partagé  un poème de Rabindranath Tagore, le plus grand poète et philosophe indien . Aujourd’hui je vous propose quelques pensées…

J’ai perdu ma goutte de rosée! disait en pleurant la fleur au ciel matinal
qui avait perdu toutes ses étoiles.

 

 

Dieu m’estime quand je travaille mais il m’aime quand je chante.

 

La mort n’est pas l’ultime vérité. Elle nous paraît noire, de même que le ciel nous paraît bleu, mais elle ne noircit pas plus l’existence que l’azur céleste ne tache les ailes de l’oiseau.

Poète et philosophe indien (1861-1941) lauréat du prix Nobel, qui œuvra tout au long de sa vie pour approfondir les échanges culturels entre l’Inde et l’Occident.Il meurt en 1941 et selon la tradition hindoue, son corps est parti en cendres et son âme en fumée. « J’ai reçu mon invitation au festival du monde, et j’ai joué tant que j’ai pu. » a-t-il dicté avant de s’en allé…

Marie-José