lac matin_RaymondFrei

Ce matin, ma fille de 20 ans est venue me voir dans le salon. En lisant le fil Twitter, elle avait entendu parler de la forêt qui brûle en Amazonie, de Boris Johnson et de la démocratie en péril en Angleterre, du Brexit et de son avenir incertain pour l’Europe, des manifestations, du chaos et de la brutalité policière à Hong Kong, du cyclone Dorian qui frappe les Bahamas et du réchauffement climatique dans le monde. En quelques secondes, tout un faisceau de nouvelles alarmantes, tristes et démoralisantes. 

 

Que faire ? Ne pas se décourager, écouter, changer et agir. il y a des jeunes extrêmement courageux qui osent parler et nous devons écouter ces voix nouvelles. Dans son message pour la Journée mondiale de la prière pour la sauvegarde de la Création (1er septembre 2019) le pape François nous invite à réfléchir sur nos modes de vie et la façon dont nos choix quotidiens ont une importance capitale pour l’avenir de notre monde.

 

« Il est venu le temps d’entreprendre des actions prophétiques. Beaucoup de jeunes haussent la voix dans le monde entier, en appelant à des choix courageux. Ils sont déçus par trop de promesses non tenues, par des engagements pris et négligés pour des intérêts et des avantages partisans. Les jeunes nous rappellent que la Terre n’est pas un bien à gâcher, mais un héritage à transmettre ; qu’attendre demain n’est pas un beau sentiment, mais une tâche qui demande des actions concrètes aujourd’hui. Nous leur devons des réponses vraies, non pas des paroles vides ; des faits, et non des illusions. »

 

Tous ensemble choisissons de vivre avec moins de biens et plus de liens.

 

 

Isabelle Vernet, aumônière à l’EHL, coordinatrice cantonale du Bénévolat

 

 

Photo : Merci à Raymond Frei !