mur-occidental

Le mur Occidental, encore appelé mur des Lamentations, est un des sites les plus visités en Israël. Il s’agit du mur mis en place pour soutenir une grande esplanade sur lequel se trouvait le Temple rénové par Hérode. Sous cette imposante structure vénérée par les juifs se cachent plusieurs éléments archéologiques importants. J’ai eu la chance de voir ce que les recherches archéologiques des vingt dernières années ont révélé. En voici un bref aperçu.

MurOccidental Interbible 1

 


Remblayer le Tryphéon

Jadis, la vallée entre la colline à l’ouest et le mont du Temple était beaucoup plus profonde. Ce sont les Mamelouk (13e au 16e siècle) qui ont remblayé le Tryphéon. Ils ont construit une série d’arches en pierre qu’ils ont remplie de terre pour pouvoir installer leurs maisons sur cet endroit. En dégageant la terre, les fouilles archéologiques nous permettent maintenant d’aller sous les arches pour marcher au niveau de la rue du premier siècle.

MurOccidental Interbible 2

 


Des bains rituels

Tout juste avant d’accéder au mont du Temple, on a trouvé 70 bains rituels (mikve). Ceux-ci étaient très utiles pour que les pèlerins puissent se purifier avant d’entrer dans l’espace sacré. La photo ci-haut montre les marches recouvertes de plâtre qu’on utilisait pour entrer dans l’eau.

MurOccidental Interbible 3

 


Une rue commerciale

Avant d’arriver aux bains rituels, les pèlerins devaient passer par un cardo, une large rue commerciale. Puisque cette route était on fond d’une vallée, il y avait un système de canalisation intégré sous celle-ci. Flavius Josèphe raconte qu’en 70 lors de la destruction de Jérusalem par les Romains, des habitants de la ville ont tenté de fuir par ces égouts. La stratégie a plus ou moins fonctionné puisque Flavius raconte qu’il y avait plus de sang que d’eau qui coulait dans le canal ces jours-là.

MurOccidental Interbible 4

 


Des sceaux bibliques

Les fouilles ont révélé plusieurs trouvailles intéressantes comme des seaux de diverses époques utilisés pour sceller des documents pour en garantir l’authenticité.  Parmi ceux-ci, on retrouve un nom biblique : Netanyahu ben Ya’ash. Un personnage porte le même nom dans le livre de Jérémie et dans le livre des Chroniques. Est-ce qu’il s’agit d’une coïncidence ou de la même personne? Rien ne peut le dire. On peut remarquer sur la partie supérieure du sceau la présence de pomme-grenades en guise de décorations.

Les fouilles dans ce secteur se poursuivent encore. Controversées, elles inquiètent la communauté musulmane qui s’occupe de l’esplanade des mosquées. Attention, si vous visitez Jérusalem et que vous voulez voir le résultat de ces fouilles, vous devez réserver à l’avance [1]. Une visite sous terre qui permet de retrouver les traces de Jérusalem au temps de Jésus.

MurOccidental Interbible 5

 

Sébastien Doane

 

[1] https://english.thekotel.org/western_wall_sites/

 

Source et photos : Sébastien Doane, Interbible