Transition

La sobriété joyeuse : un défi à penser et à vivre. « L’homme est riche en proportion du nombre de choses dont il peut se passer », écrivait l’écophilosophe Henry David Thoreau, qui vécut en ermite dans les bois au milieu du XIXe siècle. Un écho à un précepte que l’on retrouve dans quasi toutes les traditions de sagesse, bien résumé par le Tao-tö king : « Est riche celui qui sait qu’il a assez ».


Pour répondre en profondeur à la crise écologique et climatique, nous sommes appelés à opérer une transition vers de nouveaux modes d’être et de vivre, plus responsables, respectueux des limites de la planète, en harmonie avec les autres – humains et non humains. L’une des clés de ce passage, véritable mutation, est la sobriété joyeuse ou heureuse. Un chemin pour revenir à l’essentiel, apprendre à marcher légèrement sur la Terre, découvrir les vraies richesses, se libérer du consumérisme et de la croissance matérielle en appréciant la juste valeur des choses. Un art de « jouir et vivre intensément avec peu » (pape François), en redécouvrant les joies d’une vie fondée sur la qualité des liens plutôt que sur la quantité des biens. Une question de justice aussi : « Vivre plus simplement pour que les pauvres puissent simplement vivre » (Gandhi).

La sobriété est une manière d’incarner dans notre être et notre quotidien la nouvelle conscience qui a émergé des précédentes rencontres d’écospiritualité à Bossey : le respect du Vivant comme don et mystère habité d’une Présence (2017), la responsabilité et la juste place de l’être humain dans la nature (2018). Cette fois-ci, nous explorerons les enjeux et dimensions personnels et collectifs de la sobriété, mais aussi les ressorts intérieurs (désirs, peurs, émotions…) qui peuvent la favoriser ou lui faire obstacle. Nous découvrirons aussi des outils pour l’incarner et la vivre dans une quête de cohérence et un engagement citoyen.

 

 

Intervenant.e.s pour les conférences et les ateliers

Au programme seront proposés des conférences et des discussions, mais aussi des ateliers (Land art, danse Biodanza, méditation, conversations carbone, etc.), des moments de célébration et la « première » d’une pièce de théâtre forum sur la transition intérieure.

Elena Lasida. Professeur d’économie à l’Institut catholique de Paris (ICP), directrice du Master « Économie solidaire et logique de marché », membre du Conseil scientifique de la Chaire Bien Commun de l’ICP, chargée de mission « Écologie et société » à la Conférence des Évêques de France, copilote du label « Église verte ». Auteure de nombreux articles sur l’écologie intégrale et notamment du document de l’épiscopat Laudato Si’ – En marche vers la conversion écologique (N°7, 2016). Elle a également écrit Le goût de l’autre – La crise, une chance pour réinventer les liens (Albin Michel, 2011).

 

 

Informations et inscription :

Toutes les infos et le bulletin d’inscription sont à télécharger ici :

Ecospiritualité_Bossey 2019_Bulletin inscription

Ecospiritualité_Bossey 2019_Présentation_Déf

Ecospiritualité_Bossey 2019_Programme_Déf

 

 

 

Logo : FreeImages