film st augustin affiche

Commandé par la RAI, la télévision nationale italienne, et réalisé en 2010 par Christian Dugay, un cinéaste québecois, ce Saint Augustin nous emporte au cœur du 5ème siècle de notre ère, entre Afrique et Europe, lorsque l’empire romain s’effondrait et que les premiers chrétiens se déchiraient entre différentes factions.

Présentation par Magali Van Reeth de Signis.

 

 

Saint Augustin

Augustin d’Hippone a vécu entre le 4 et 5° siècle de notre ère. Né dans l’empire romain, dans les colonies africaines, à Thagaste (aujourd’hui en Algérie), il fait des études brillantes puis il est nommé en Italie où il mène la vie insouciante des plus riches. Son intérêt pour la philosophie l’amène à s’interroger sur l’existence, puis à se convertir au catholicisme. Nommé évêque d’Hippone (aujourd’hui en Algérie), il rédige des textes fondateurs pour la philosophie moderne et la consolidation de l’église chrétienne. Il meurt lors du siège de la ville par les Vandales, victoire qui marque la fin de l’empire romain.

 

 

 

A la découverte de St-Augustin

Dans ce télé-film à la réalisation très classique, on suit Augustin dans les différentes étapes de sa vie, d’une ville à l’autre, d’une rencontre à l’autre, un récit parsemé de références directes à ses écrits, comme la fameuse scène des poires volées. Le scénario écrit par Francesco Arlanch et Sebastian Henckel-Donnersmarck, introduit du romanesque dans la sécheresse des sources historiques et littéraires. Les libertés prises avec la biographie classique de ce personnage rendent bien vivant cet homme qui a vécu avec passion, et nous mènent au cœur de ses contradictions, si semblables aux nôtres. Aussi, malgré les expressions parfois trop appuyées des acteurs et une musique qui peut devenir envahissante, le film avance avec une belle dynamique.

 

film st augustin 1

 

 

 

Parmi les personnages qui ont accompagné Augustin tout au long de sa vie, beaucoup de femmes, à commencer par sa mère, Monique dont les études historiques et les sources littéraires, attestent de son influence sur son fils. Catholique, elle lui a montré la voie de la conversion et du baptême, comme celle de la douceur de l’amour maternel et de la force du pardon. Une jeune esclave venue du désert a été la maîtresse d’Augustin pendant de longues années, mère de son fils. Alors qu’elle n’est pas nommée dans Les Confessions, elle a ici un visage et un nom et peut vraiment incarner la sensualité et la fidélité, notions si importantes chez le philosophe.

 

film st augustin 2
 

A travers la vie de cet intellectuel et penseur chrétien, ce film montre bien l’importance historique de l’Afrique du nord dans la construction de l’église catholique. Augustin, après avoir connu la vie tumultueuse de l’Italie romaine où il côtoyait le pouvoir de cet empire finissant, a décidé de revenir se trouver lui-même, dans sa terre natale d’Afrique. Il montre aussi combien les chemins de la foi sont complexes : toute conversion est une grâce, qui peut toucher les vies les plus fantasques !

 

En regardant le film en 2021, et notamment la scène où les différents courants de la jeune église chrétienne s’affrontent devant un juge, on ne peut s’empêcher de penser aux querelles actuelles qui foisonnent à travers les réseaux sociaux. Leur violence est bien comparable à la violence des débats au 5° siècle, où on pouvait mourir pour une idée. De même, on circulait déjà beaucoup de part et d’autre de la Méditerranée, rendant stériles d’autres débats sur l’immigration… Comme quoi notre humanité a toujours besoin de penseurs, de philosophes, de voyageurs et de croyants pour prôner l’Amour et la recherche de la Vérité dans toute action.

 

 

Magali Van Reeth

 

En version française, le DVD est disponible chez SAJE

 

 

Source et images : Signis