13reasons whiy

13 Reasons Why est sans doute LA série-évènement du début 2017. Cette série Netflix, coproduite par la chanteuse et actrice Selena Gomez, fait énormément parler d’elle depuis sa sortie, le 30 mars. Et pour cause : harcèlement scolaire, viol et suicide en sont les thèmes principaux. Cette série est une adaptation du roman éponyme de Jay Asher.

 

Hannah Baker (Katherine Langford), 17 ans semble être une adolescente comme les autres. Cependant, Hannah décide de mettre fin à ses jours en se coupant les veines. Avant d’effectuer cet acte, elle enregistre 7 cassettes audio, sur lesquelles elle explique les 13 raisons qui l’ont menées à agir ainsi.

Chaque nouvelle face de cassette se focalise sur l’un ou l’autre de ses camarades, et révèle des secrets, que tous s’efforcent de cacher. En effet, avec des histoires d’harcèlement, de drogue, d’alcool, ou de viol… Hannah et ses camarades de classe mènent une vie bien moins sage que ce que pensent leurs parents et professeurs.

 

En quelques semaines, la série de treize épisodes – un par face – a déjà battu plusieurs records (elle est la série la plus Tweetée en 2017), et a fait beaucoup parler d’elle. Le succès s’explique de plusieurs façons : tout d’abord, la narration de l’histoire. Le spectateur est pris dans le récit, et attend avec impatience de découvrir la face suivante de la cassette. Qui est présent sur les cassettes ? Qu’a subi Hannah pour en arriver à une telle décision ? Dit-elle la vérité ? Quel a été l’évènement déclencheur ? Le suspense est fort présent tout au long des épisodes, et le spectateur a du mal à décrocher de son écran.

 

De plus, bien que cette série soit fictive, elle aborde des thèmes très actuels, et vécus par de nombreux adolescents à travers le monde. Ses réalisateurs espèrent qu’elle permettra d’ouvrir le débat et de permettre de sauver des vies. Le site 13reasonswhy.info a d’ailleurs été créé, et propose, pour une vingtaine de pays, des liens d’associations d’écoute et de prévention du suicide. Katherine Langford, qui a vu sa cote de popularité sur les réseaux sociaux centuplée, propose à ses abonnés des liens vers ce site, ou celui de itsonus.org qui lutte contre toute forme de harcèlement.

Cependant, de nombreuses associations et établissement scolaires s’inquiètent du succès de la série, et l’accusent de « glamouriser » le suicide. Le suicide d’Hannah étant montré complètement lors du dernier épisode, certains craignent que des adolescents s’en inspirent. D’autres pensent que la série ne prône pas le dialogue en cas de dépression, et suggère que le suicide est une solution comme une autre.

Si les deux positions sont compréhensibles, une chose est sûre : cette série a en tout cas l’intérêt de mettre sous les feux des projecteurs les situations vécues par un grand nombre d’adolescents, qui, pour la plupart, n’en parlent jamais. Ce qui permettra, peut-être, à certains parents ou enseignants d’en prendre conscience.

 

13reasons whiy

 

 

I.Verbrugge

 

 

Source et images : Signis