Aurélie Laurent 1

Cette année, Aurélie a choisi de prendre du temps pour elle et pour les autres au terme de ses études. Durant un an, elle est volontaire à Taizé. C’est également un moment où elle redécouvre sa relation avec Dieu. Récit paru sur le Blog Jeunes Cathos .

 

 

Prendre du temps pour le Seigneur

Au terme de mes études d’infirmière en juillet 2015, je ne voulais pas tout de suite entrer dans la vie professionnelle. Je sentais le besoin de poser les bases dans ma vie, avant de me lancer dans cette grande aventure qu’est le travail. Je me disais que Taizé (un petit village de Bourgogne) pouvait être le lieu pour pouvoir prendre ce temps. Je me posais aussi beaucoup de questions par rapport à la vie avec les autres, quelles pourraient être mes limites dans la relation à l’autre ?

Je suis arrivée le 9 août 2015 à Taizé pour une semaine en tant que pèlerin puis je suis devenue volontaire. Cela fait maintenant neuf mois que j’y suis.

 

 

La vie à Taizé

Les frères de la communauté œcuménique de Taizé accueillent des jeunes de 18 à 35 ans tout au long de l’année. Ils ont besoin d’aide de volontaires pour que tout se déroule bien,. En effet, lorsque l’on vient à Taizé le temps d’une semaine, nous participons aux prières trois fois par jour, nous avons une introduction biblique le matin préparée par l’un des frères de la communauté, puis des groupes sont organisés afin de partager sur le texte biblique. L’après-midi se devise entre les temps de service afin de participer à une tâche commune, puis des ateliers sont proposés par des frères ou des personnes extérieures.

 

 

Préparation des repas

Mon travaiAurélie Laurent 2l dans tout ça est d’être responsable des équipes de travail, composés de jeunes venant le temps d’une semaine : cela peut être du nettoyage, de la cuisine, la préparation de l’église, …Des tâches diverses pour vivre ensemble.

Notre journée en tant que volontaire débute avec le réveil par les cloches de Taizé pour aller à la prière du matin, puis nous prenons notre petit-déjeuner, chacun va travailler (environ 2 heures le matin) puis nous nous rendons à la prière du midi. Nous prenons notre repas entre volontaires, nous avons un travail soit de 15h à 17h, soit de 17h à 19h. Puis nous mangeons avant d’aller à la prière du soir. Nous avons aussi une introduction biblique le lundi et vendredi de chaque semaine. Notre programme de la journée est simple, mais c’est dans cette simplicité que nous apprenons à apprécier chaque moment qui nous est offert. Je suis l’une des responsables de la cuisine à Taizé, chaque semaine, je travaille avec des jeunes venant d’horizons différents. J’arrive toujours à apprécier et à découvrir quelque que chose de nouveau dans ce que je fais.

 

 

Des découvertes et des rencontres

Je pense que l’une des choses que j’apprécie le plus à Taizé, est de découvrir l’autre, dans sa façon de penser. Aurélie Laurent 3Cela me permet de me construire et de comprendre pourquoi j’agis de telle ou telle façon. J’aime beaucoup les prières qui sont un temps unique à chaque fois. Je remets à Dieu, ce que j’ai pu vivre dans la journée.

Fin juin, je suis envoyée par les frères de la communauté, à Cotonou au Bénin afin de préparer les rencontres internationales de Taizé dans ce continent qu’est l’Afrique, peuplée de jeunes chrétiens. Elles se dérouleront du 31 août au 4 septembre 2016. Puis je reviendrai à Taizé, le temps de faire une relecture de que j’aurai vécu avant de commencer à travailler en tant qu’infirmière.

 

 

Une expérience qui fait grandir

A Taizé, nous venons souvent avec des questions, j’ai déjà répondu à beaucoup d’entre elles. Une des principales, était ma relation à Dieu. Maintenant, je Aurélie Laurent 4sais qu’il est important pour moi de prier, de parler de Jésus autour de moi, de me sentir accompagnée tout au long de la journée par lui, par une parole de l’évangile, un chant qui me reste en mémoire. Je remercie, tous les jours, Dieu pour ce que j’ai pu vivre de bon ou de moins bon durant ma journée. Mais j’ai de nouvelles questions qui sont arrivées, quel est l’essentiel pour moi dans la vie ? Quelles sont mes bases dans ma vie pour avancer ? Je suis heureuse de prendre le temps de réfléchir à cela, durant cette année.

Après ces 9 mois vécus à Taizé, je me sens plus confiante dans l’avenir, plus sereine aussi. J’ai plein de projets en tête : un « road trip » jusqu’à Jérusalem, continuer mes études avec un master en santé publique, des voyages en perspective : l’Inde, le Mexique, … Je me sens bien telle que je suis, entourée et aimée.

Cette expérience Aurélie Laurentm’a fait grandir dans ma foi, dans ma relation aux autres, dans ma prise de responsabilité et continue de me faire grandir.

 

Aurélie Laurent, 22 ans

 

Source et images : Blog Jeunes Cathos